Atlas “Team BPQ 2014”

teambpq2014

The Quebec Breeding Bird Atlas “Team BPQ” have been hired and are ready to go.

atlas1After the success of the 2013 atlassing season, once again one of the deep backwoods Breeding Bird Atlas teams in 2014 is being entirely sponsored by BPQ – putting these teams into the field with all their equipment is a very expensive business and we are proud and pleased to be able to help this important project for yet another year.

This summer, for an intensive period of seven weeks between June 1st and mid-July, they will be working far from civilization, surrounded by bears and black flies in the northern part of three regions: Mauricie, Laurentides and Lanaudière plus one square in Saguenay-Lac-Saint-Jean.

The Atlas’s own website is at http://www.atlas-oiseaux.qc.ca/index_en.jsp

The team members are:

Originally from Mont-Joli, Jessé Roy-Drainville has extensive ornithological experience that goes back some 2o years or more. Passionate about birds since the age of 9 he qualified as a bioecology technician at Cégep de La Pocatière. Very attached to the Bas-Saint-Laurent region he greatly values the variety of different habitats that are to be found there. Jessé has been part of the Breeding Bird Atlas team since 2002. This summer will be the third season he has spent as an atlasser in the more remote corners of the region and also the third that he will spend in the company of his partner, Pierre Fradette. After this final atlas season, Jessé hopes to continue his studies in biology at the Université du Québec à Rimouski.

Pierre Fradette is a biologist employed by Regroupement QuébecOiseaux (RQO). For the past 20 years he has been in charge of the project to study populations of endangered bird species that RQO is responsible for and which has the object of identifying and following the most important sites  for the conservation of endangered birds in Quebec. A founding member and first president of the Club des ornithologues des Îles-de-la-Madeleine he later became president of the Club des ornithologues du Bas-Saint-Laurent, a position he held for ten years. Pierre is undertaking with enthusiasm his fourth year at the heart of the atlas teams responsible for covering the more remote areas of Quebec and the fifth as the person responsible for region 32 (Rimouoski).

Jessé Roy-Drainville
Jessé Roy-Drainville

Pierre Fradette
Pierre Fradette

6 June 2014

Après avoir suivi une semaine de formation, Jessé et Pierre ont pris possession de leur camion, de leur VTT et de tout le matériel nécessaire aux sept semaines de terrain qu’ils passeront en forêt boréale. Ils ont ensuite quitté Québec vers Mont-Laurier.

La vingtaine de parcelles qu’ils ont à inventorier est comprise entre le sud de la réserve faunique de La Vérendrye, Val-d’Or et Parent. Ce vaste territoire chevauche le domaine bioclimatique de la sapinière à bouleau jaune et de la sapinière à bouleau blanc. Il est parsemé de pourvoiries, de réserves fauniques et de ZEC. Nos deux explorateurs sont déjà familiers avec une bonne partie de ce territoire.

C’est avec enthousiasme que les deux atlasseurs entreprennent ensemble leur troisième saison de terrain. En terminant, ils espèrent qu’à la suite des fortes crues de ce printemps, les ponts et chemins seront tout de même accessibles.

13 June 2014

Aujourd’hui 7 juin en après-midi, nous sommes au camping des Pins au cœur de la réserve faunique de La Vérendrye. L’histoire ne dit pas si le nom du camping fait référence au peuplement de pins blancs ou à l’inlassable trilleuse qu’est la Paruline des pins car les deux y cohabitent.

Nous profitons d’un moment de détente sous l’un des rares ciels radieux de notre première semaine. En effet, les conditions atmosphériques n’ont pas été des plus clémentes pour inventorier 4 des 6 premières parcelles; avec la pluie et le temps frais, les passereaux étaient peu loquaces. Cela dit, nous avons débuté en complétant les points d’écoute et indices de nidification de la parcelle de Saint-Jovite. Il s’agit d’une parcelle largement forestière et habitée. Côté oiseaux nicheurs, le nombre d’espèces s’élève désormais à 93; il est fort à parier que nous ne reverrons plus de parcelle aussi riche lors de la suite de notre périple boréal.

Nous avons ensuite progressé vers le nord, toujours en suivant la route 117 et jusqu’au sud du réservoir Cabonga. Quelques espèces méridionales que l’on avait repérées auparavant (Dindon sauvage, Goglu des prés, Troglodyte familier, Grive des bois et Passerin indigo) ne s’y retrouvent plus. Toutefois, nous avons détecté un rare Piranga écarlate. Des espèces comme la Grue du Canada, le Mésangeai du Canada, les Moucherolles à ventre jaune et à côtés olive, le Tétras du Canada et le Bec-croisé bifascié ont commencé à faire leur apparition dans les quelques parcelles inventoriées dans la réserve faunique. Pour ces mêmes parcelles, le nombre d’espèces varie entre 57 et 69; ce sont des résultats préliminaires car nous procéderons éventuellement à une deuxième virée.

Ce fut une première semaine d’acclimatation aux joies et aléas du camping de même qu’à la gestion de notre matériel rangé dans la cabine de notre camionnette. Nous avons aussi testé notre résistance aux insectes piqueurs, qui furent fort abondants.

Pine Warbler seen at Kitsisakik (photo: Pierre Fradette)
Pine Warbler seen at Kitsisakik (photo: Pierre Fradette)